Archives de Catégorie: Bôdane

Bilan annuel des activité 2016 de l’APFG

Février deux mille dix-sept s’est tenu  le bilan annuel des activités menées par l’APFG en 2016.

1- Faits marquants: l’APFG depuis 2004 a amené les exciseuses à déposer les couteaux au musée de Poni de Gaoua. Ainsi, chaque année, les ex-exciseuses organisent des journées de réjouissance dans les villages où les fillettes et leurs mamans et la communauté font la fête. A cette occasion, un repas copieux composé d’œufs, viande de poulets est offert aux filles non excisées. Les mamans reçoivent des bénédictions.

Des ex-exciseuses, fières de se poser avec les petites filles non exciseuse et qui sont épanouies.

 

20160502_11560520151223_131412

 

2- Épanouissement Sociale:Plus de mille femmes et jeunes filles ont été formées dans divers thèmes.

img_0918

 

3- Activités Economiques:Une unité de production de farine enrichie pour les enfants de 06 mois à 05 ans  et une unité de tissage en Faso danfanni vu ce jour.

4- Activités Environnementales: Reboisement et maraîcher-culture faites par les filles du centre de Formation Professionnelle << Camille Kambou>> de l’APFG.

5- nos remerciements aux partenaire: JMPF, FAO, GFW, UV, ONATEL/SA, la Caixa, CIM-Burkina pour leur souient financier et matériel.

6- Activités des Associations Autogérées

les associations auto gérées se sont illustrées par la bonne gestion des leurs activités génératrices de revenus. Elles ont fait leur bilan annuel en présence de leurs époux et communauté où elles ont reçu beaucoup d’encouragement.

 

Publicités

Octroi des crédits aux femmes : la solution pour l’entrepreneuriat féminin

Il existe deux types de crédit solidaire: le crédit individuel et le crédit collectif. Ces crédits dont bénéficient les femmes sont pour la plupart destinés au financement de leurs Activités Génératrices de Revenus(AGR), gage de la promotion de l’entrepreneuriat et partant de là l’amélioration des conditions de vie des femmes au Sud-Ouest à Gaoua. Un bilan à mi parcours  de l’année 2015 dénombre 1479 femmes bénéficiaires accompagnées par l’APFG.  

IMG_2003IMG_1984 IMG_2070

    Préparation du dolo(AGR)         Préparation des brochettes de soja    Remboursement des crédits 

I. La valorisation des efforts invisibles : un programme ?

 

L’Association pour la Promotion Féminine de Gaoua (APFG) oeuvre depuis 20 ans dans le sud-ouest du Burkina pour le développement et l’épanouissement de la femme. Afin de pallier à certaines injustices, l’Association pour la Promotion Féminine de Gaoua (APFG) privilégie les principaux acteurs dont les efforts ne sont pas souvent reconnus, valorisés et/ou soutenus. Eu égard de ce fait, un certain nombre d’activités ont été organisées tout au long de l’année 2014 autour d’un « PROGRAMME DE VALORISATION DES VAILLANTES INVISIBLES ». L’activité principale a été le Forum régional des femmes (à sa première édition) sous le thème principal:« La valorisation de l’entrepreneuriat et l’autonomisation de la femme rurale dans le Sud-ouest ».

L’édition de 2015, tenue les 27 et 28 février, s’est déroulée sous le parrainage de Monsieur le Gouverneur de la région du Sud-Ouest. Devenue une cérémonie annuelle, elle garde toujours le même objectif: La magnificence de la femme rurale battante.

Tout un programme pour sa mise en œuvre:

  •      Le forum sur les thèmes:« L’autonomisation des femmes et la gouvernance locale : quelles perspectives ?» et sur «Les enjeux et défis du prix Bôdane»;

20150227_090031

  •      La foire, lieu d’exposition des produits locaux ( production endogène);

20150227_092802

  •        La remise des prix aux groupes dynamiques et aux femmes battantes.

P1080305P1080304 20150228_102422

     Prix du groupe dynamique    Prix de la femme battante         Remise des attestations